dimanche 1 mars 2009

Une cyclo sans en être une...

Météo pas terrible, mais pas de pluie annoncée, grisaille mais température correcte (10/12°), je décide finalement d'aller poser mes roues à la "Cyclo de Lyon 8eme"ce dimanche 1er mars. Organisation excellente, balisage très performant, facile à voir, des ravitaillements sympas, bref la seule différence avec une cyclosportive dite "officielle" est finalement le départ libre, dans le pur style randonnée.
Mais c'est mal connaître le groupe auquel je me suis abonné maintenant depuis quelques mois, le Cycloteam. C'est le 3eme "rallye" de ce type que je termine avec eux, c'est vraiment un groupe sympa, toujours prêt à en découdre!
Nous fixons donc un départ "officieux" à 8h30 pour le groupe des cyclosportifs alors que les cyclorandonneurs du club sont déjà partis depuis 30 mn. D'autres clubs se joignent à nous et c'est finalement un petit peloton de 50 coureurs qui démarre pour 105 km, quasiment tout de suite à bloc.
La première heure se fait à 37 km/h de moyenne, je prends pas mal de relais, et un coup d'oeil à un copain du club, Laurent, on se dit que la note va se payer à un moment ou à un autre!
Bref, l'écrémage se fait par l'arrière, nous atteignons la petite bosse, principale difficulté du parcours, 8,5 km à 4% de moyenne, vraiment pas de quoi fouetter un chat.
Hubert Dupont, de l'équipe AGRR, 25eme du dernier tour de Californie, venu nous accompagner pour une petite sortie de récup, ;-), met une petite mine dans cette bosse, ce qui élimine encore une partie du fond, on reste finalement une petite dizaine pour finir les 50 derniers km.
Et là, c'est reparti, à fond (pour moi!), les relais se prennent à 400W environ, on est 9 sur 10 à travailler, je me sens vraiment bien, si les crampes m'épargnent je pense pouvoir finir avec ce groupe... Mais non, à 8 km de l'arrivée, Hubert Dupont serre un peu la vis, et seul Richard Beraud, Dominique Briand et 3 autres dont je ne connais pas le nom prennent sa roue. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, mes 2 mollets se durcissent instantanément, rendant les derniers 2 km difficiles. Je termine avec Laurent, finalement pas mécontent avec 36 km/h de moyenne tout rond, à 5 mn des cadors.

Quelques chiffres:
105 km, 810 m de D+, moyenne 36 km/h, 260W de NP, VI=1.13.

C'est vraiment dommage encore une fois de souffrir de ces crampes en fin d'épreuve. Il me semble avoir tout essayé, je me rends à l'évidence, c'est à coup sûr un manque d'entraînement, trop de force exercée par ces muscles pendant un certain laps de temps finissent par déclencher des signaux d'alerte; ces douloureuses contractures nommées crampes...
Je vais déja m'atteler à une analyse de mes fichiers WKO et déterminer dans quelle mesure il peut exister un temps limite passé dans une certaine zone de Force au delà duquel le muscle crie STOP.

9 commentaires:

Oldenhorn a dit…

Salut
Tes crampes, ce n'est pas un problème de boisson ?
J'en avais dans toutes les courses >2h30 jusqu'à ce que je me décide à boire en quantité suffisante (au moins 500-800mL/h) et à utiliser une boisson adpatée (Isostar Fast Hydratation ou Long Energy selon la durée).
Depuis, plus rien ;-)
@+

Obelix a dit…

J'adorerais que ce soit si simple...;-)
J'ai essayé pas mal de trucs, boire bcp, peu, je crois avoir testé toutes les isotoniques dispo en France, même des "faites à la maison"! J'ai testé le Mg, Na, Ca,...le bicarbonate de Na, et même le savon de Marseille (sur les conseils d'un copain médecin du sport!)... bref après avoir fait le tour j'ai enfin regardé les choses en face: entrainement insuffisant.

Mathieu a dit…

Et ta position ? Cela peut être du à un mauvais réglage de tes côtes ou une méthode de mesure pas adaptée à ton gabarit

Obelix a dit…

salut Mathieu,
en effet pourquoi pas? ça me laisse encore une porte à explorer en tous cas!

Isanco a dit…

Salut Obélix!
Où en es-tu de tes écarts de FTP outdoor/indoor ? As-tu une explication pour tes bons chiffres d'il y a 2 semaines ?
Sinon pour les crampes, je rejoins la proposition précédente. Tes cales ne sont-elles pas légèrement sous-engagées ?

Obelix a dit…

Salut isanco!
J'ai pour l'instant éliminé le fichier avec les valeurs hautes de FTP car pas en rapport avec les sorties effectuées avant et après...Fausse joie mais toujours pas d'explication plausible, sans doute un mauvais montage du SRM de ma part car cette semaine là j'avais pas mal changé entre le mulet et le Canyon.
Pour les cales, tu veux dire que je pédalerais trop avec la pointe du pied? ou l'inverse?

Isanco a dit…

Par sous-engagé, je veux bien dire que tu pédales un peu trop sur la pointe. Mais je ne suis pas un spécialiste !
Ton problème de lombalgie plaide également, me semble-t-il, en faveur d'un problème de position. Surtout qu'elle survient après une semaine assez chargée (2 sorties à 250W NP + L4 : passage de 280 à 290W -- bientôt les 300W?).
Bon courage !

Mathieu a dit…

http://www2.trainingbible.com/joesblog/2008/05/muscle-cramps.html
article intéressant de Joe Friel sur les crampes

Obelix a dit…

Merci pour le lien Mathieu. En fait, connaissant les méfaits d'une hyponatrémie, je me méfie aussi beaucoup de la surconsommation de liquide, comme le précise Joe Friel. Quant aux organes de Golgi des tendons, cela me semble une hypothèse très séduisante, j'ai pas mal lu à ce sujet recemment et il semblerait que cela soit pour mon cas une origine possible, ce qui explique mon hypothèse de sous entrainement. Je pense aussi que chaque cas est particulier et que ce qui fonctionne pour une personne ne résoudra pas le problème d'une autre, tant la crampe est d'origine multifactorielle.