mercredi 13 février 2008

Running TSS


Voila à quoi ressemble un exercice en endurance de course à pied, ce matin, 10 km environ, lorsqu'il est transféré à WKO+. On obtient un rTSS équivalent au TSS de vélo usuel. Il faut pour cela simplement donner ses valeurs de vitesse au seuil, et le logiciel fait le reste...
C'est beau la technique, en plus on peut tout visualiser sous Google Earth...

4 commentaires:

Mathieu a dit…

Je viens de voir qu'un post fait référence à ton blog sur celui de Dirk Friel. Ca date de novembre mais ca doit faire plaisir.
Bonne continuation

Obelix a dit…

Oui, j'avais vu! ;-)
C'était à propos du PMC je crois, assez inhabituel pour eux probablement, de voir un Francais s'interesser à cycling Peaks!

Mathieu a dit…

Vu les méthodes d'entrainement des équipes francaises assez anciennes et peu scientifiques je les comprends héhé. Mis à part la FDJ et la Cofidis qui s'y mettent.

Obelix a dit…

Tu as raison c'est assez hallucinant de voir que le capteur de puissance est encore dans beaucoup d'équipes financièrement à la charge du coureur, et que evidemment personne dans l'équipe n'est là pour profiter des données et conseiller...;-)Je suis même très surpris de constater que de jeunes coureurs pros n'ont jamais entendu parler de SRM...
mais bon, ça commence à venir, la FFC commence je crois à recruter les jeunes pousses en leur faisant passer des tests sur Powertap.